Re: une plus grande autonomie

La notion d’autonomie est centrale dans la philosophie avec les enfants. Cette discipline ne vise pas, en effet, à enseigner la philosophie à des enfants, mais à susciter chez eux (déclencher, provoquer, inaugurer) des idées, des hypothèses, et à conduire à des réorganisations conceptuelles qui tendent à devenir plus générales, plus intégratives. L’idée d’une hiérarchie des systèmes conceptuels — qui correspond à l’abstraction réfléchissante de Piaget — s’accompagne toujours d’une plus grande autonomie intellectuelle, voire se confond avec elle.

Ci-dessous, une vidéo qui illustre a contrario, et de manière allégorique, la notion d’autonomie, qui s’exerce ici, un peu comme dans la fameuse expérience de Milgram, contre l’autorité, et résiste à la soumission. Notons qu’il s’agit ici plutôt d’autonomie morale que d’autonomie intellectuelle, même si les deux ont une intersection commune.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s