Pourquoi mettre en scène des personnages antiques?

Ces contes mettent en scène des adultes de l’antiquité confrontés à des problèmes conceptuels et de compréhension de la réalité. Les personnages sont fictifs, mais les problèmes correspondent à des questions que se posaient les hommes de l’antiquité. L’idée de confronter des enfants d’aujourd’hui à des personnages de l’antiquité me vient  de Jean Piaget, selon lequel le développement intellectuel de l’enfant a des affinités avec l’histoire des idées. En remontant le cours de l’histoire, on va donc trouver des individus qui ont rencontré des difficultés de raisonnement logique, mathématique, ou physique, qui ressemblent à celles que rencontrent les enfants d’aujourd’hui. On peut donc, dans un conte, mettre les hommes d’autrefois à la portée des enfants d’aujourd’hui ; ceux-ci les comprennent tout en s’amusant d’observer des adultes qui raisonnent si mal. En quelque sorte, cela leur fait de la place.

Les deux textes ci-dessous se rapportent à la thématique de l’accroissement des connaissances (cliquez):

Le zéro                   cover__Design02

Ceux-ci à des questions de sagesse et de morale :

Couverture.Aristibule.foncé               La lettre.couverture

 

 

 

 

 

Pour en savoir plus sur ma démarche

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s